Histoire

Le terme électricité est un mot provenant du grec êlektron, signifiant ambre jaune. Les Grecs anciens avaient en effet découvert qu’en frottant l’ambre jaune, ils produisaient une attirance sur d’autres objets et, parfois des étincelles. Ils ont donc appelé cette force électricité.

Phénomène connu depuis longtemps, l’électricité n’avait d’autres réalités que celui des distractions mondaines et ce jusqu’au 18ème siècle.

Le début du 19ème siècle devient le temps des inventions exploratoires et c’est seulement entre 1880 et 1890 qu’interviennent les perfectionnements décisifs, qui ouvrent avec la généralisation de la mécanique, ce qu’on a dénommé la seconde révolution industrielle.

A partir de cette période, le système électrique devient complet, il va de la production à la consommation et le succès d’entrepreneurs tel que Thomas Edison signe l’affirmation de l’âge de l’électricité. Après lui, celle-ci gagne peu à peu d’autres domaines, d’abord dans l’industrie, l’éclairage public et le chemin de fer avant d’entrer dans les foyers au travers de l’équipement ménager qui bouleverse la vie quotidienne.

Différents moyens de production de l’électricité se développent : hydraulique, thermique, éolien, nucléaire, photovoltaïque… Aujourd’hui, la production d’électricité est au cœur du système technique contemporain dans tous les secteurs d’activités. De nombreux pays ont misé sur la production d’électricité par le nucléaire mais recherchent à développer d’autres énergies : primaires, renouvelables…

Les grandes dates de l’histoire de l’électricité

histoire

Comments are closed