Portrait métier Rowena NOUVEAU, avec douceur et détermination

Portrait Rowena

Beaucoup de ses collègues ont été surpris de voir Rowena faire la Une du quotidien Tahiti Infos, ils la connaissent souriante et sympathique, certains la croyaient timide, aujourd’hui ils la découvrent déterminée et fière d’afficher sa revendication pour les personnes handicapées.

« J’ai reçu beaucoup de messages d’encouragement et je sens bien de la surprise chez certains de mes collègues, mais ça fait des années que je pense à m’engager pour que nous puissions circuler au mieux dans notre Pays. J’ai été formée aux techniques de communication et j’entends bien m’en servir !».

 Effectivement, pour Rowena communiquer est plus qu’un métier c’est une nature, aussi après une licence de communication à l’ISEPP, elle cherche un premier stage professionnel avec détermination :

 Je ne voulais pas travailler dans les deux grandes sociétés où travaillent mes parents, la Brasserie de Tahiti et la SOCREDO, pour ne pas être taxée de favoritisme. Je n’ai pas de tabou par rapport à mon handicap et je n’ai jamais usé de celui-ci pour obtenir quelque chose.

J’ai fait une demande dans 3 entreprises. Dans ma lettre de motivation je précisais bien mon handicap et la nécessité de l’accessibilité. Coup de chance, EDT était la première à m’avoir répondu. J’avais regardé leur site avec attention, car la communication sur Internet correspond à ma génération ».

Ce stage lui a permis de comprendre les missions de la cellule communication, il s’est transformé en CDD de juillet 2013 à Juillet 2014, puis en CDI depuis Juillet 2014.

C’était le début de la communication digitale et ses particularités : « j’ai appris à écrire « court et efficace », je faisais des phrases trop longues ! On apprend beaucoup en situation, des choses qu’on n’aborde pas à l’école : gérer l’urgence, les relations humaines… ».

Avec l’équipe de la cellule communication, Rowena travaille au lancement de la page Facebook d’EDT ENGIE en octobre 2015, « c’est une belle expérience, nous découvrons chaque jour, tant au niveau technique qu’au niveau du contenu. C’est un bel outil de communication vers nos clients et aussi en interne ».

Cette jeune femme de 25 ans aime se sentir autonome dans son travail, elle conclut l’entretien avec une phrase pleine de maturité : « Il est normal que si une société s’adapte à moi, alors je m’adapte en retour, j’aspire juste à avoir la vie la plus « normale » possible ! ».

Lien vers l’article de Tahiti Infos :

http://www.tahiti-infos.com/Accessibilite-le-cri-du-coeur-de-Rowena-Nouveau-au-president-du-Pays_a158092.html

 

Comments are closed