Communiqués de presse
mardi 28 janv. 2020 à 10:50

EDT ENGIE informe qu’à l’occasion d’une opération de grande révision de type 24000 h (6 ans) à la centrale thermique de la Punaruu, il a été constaté une usure importante anormale sur le bâti du moteur n°3, ce qui n’était jamais arrivé auparavant.

Pour la première fois de l’histoire de la centrale de thermique de la Punaruu, une révision programmée d’un groupe a donc dû être allongée de 2 mois pour réaliser une opération d’allongement de la durée de vie.

Face à l’urgence de la situation, les équipes de la centrale thermique de la Punaruu, en collaboration avec un agent spécialisé en usinage de chez MAN (Saint Nazaire), ont entamé une opération spéciale d’usinage du moteur, consistant à enlever une partie du métal endommagé et à mettre en lieu et place un renfort qui sera insérée à l’azote liquide dans le bâti moteur.

Ce groupe est en service depuis 1989, et totalise 150 000 heures de marche (17 années) pour la fourniture d’électricité aux habitants de Tahiti.

L’usure importante anormale constatée sur ce groupe soulève la question du renouvellement de ce type d’équipement avant la fin de la concession de Tahiti Nord en 2030.

EDT continue d’investir et de mobiliser ses agents afin d’assurer le service public de l’électricité aux Polynésiens.